Les toilettes sèches à séparation

La méthode des toilettes sèches à séparation est une réponse écologique viable pour l’environnement. Le principe des toilettes seches à séparation consiste à séparer à la source l’urine afin qu’elle ne rentre en contact avec les matières fécales.

toilettes sèches à séparationCette urine, constituée en grande partie d’eau (95% env.) riche en éléments minéraux, rejoint un épandage sur lit minéral et végétal enterré dans la couche superficielle de la terre. Peu à peu, le lit va reproduire le processus de la tourbe, créant ainsi une bio-diversité riche en micro-organismes qui vont absorber les éléments minéraux, matières organiques, enzymes et hormones.

Matières fécales, sciure, papiers et serviettes sont récupérés dans un sac compostable qui sera déposé, une fois plein, dans l’aire de compostage préparé à l’avance. Cette sciure, que l’utilisateur déposera à l’aide d’une louche dans la « chasse », à la particularité d’absorber les odeurs, assécher les matières et favoriser le processus de compostage. La présence de sciure dans ces sanitaires embaume l’habitacle d’un parfum de bois.

Les toilettes sèches à séparation : principes et fonctionnement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *